Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Aile de Velours. ~ Life's too short to wait.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Clans. Index du Forum -> La Guerre des Clans -> Présentation -> Clan du Tonnerre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aile de Velours
Clan du Tonnerre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 139
Féminin
Rang: Lieutenante.
Âge (dans le rpg): 53 lunes.
Autres chats: Nuage Enchanteur. ♥

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 12:07 (2014)    Sujet du message: Aile de Velours. ~ Life's too short to wait. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
        
 


Qui est ce minet que je vois au loin ?
 
  
 
Carte d'identité. ♪ 
 
• Nom : Patte de Velours - Nuage de Velours - Aile de Velours. 
 
• Sexe : 
• Âge approximatif : 50 lunes. 
 
• Rang : Lieutenant.
• Clan : Tonnerre. 
 
    Physique. ♪
Lancée. Elle était partie. Loin de tous, près d’Eux.
 
« Plus haut que les étoiles ?
-Sûrement.
- A-t-elle traversée la galaxie ?
-Peut-être.
-Et le soleil, a-t-il été aperçu ?
-Seule elle le sait.
-Dis, ressemblait-elle à une étoile filante dans le ciel nocturne ?
-Je n’ai pas de doute à ce sujet.
- Alors, conte-moi ses histoires. Etait-elle si grande ?
-Oh non, elle était très petite, d’antan.
-N’a-t-elle donc jamais grandi ?
-Evidemment que si, comme toi et moi, seulement ses pattes étaient bien courtes.
-Etait-ce un handicap pour elle ?
-En quelque sorte.
-Elle devait être bien lente, mauvaise sauteuse et piètre combattante, n’est-ce pas ?
-Détrompe-toi, elle était plus rapide que la plupart de son Clan, dotée d’une grande agilité, mais elle était bien frêle pour une guerrière.
-Si fragile que ça ?
-Malheureusement oui.
-Comment a-t-elle survécu ?
-Elle a réussi à adapter son corps aux facilités que nos ancêtres lui ont remis. Son corps était taillé pour la course, ses membres, bien que fins, étaient composés de muscles secs grâce à ses entraînements.
-N’avait-elle pas de griffes ?
-Si, bien sûr. D’ailleurs, ses griffes étaient assez aiguisées, et ça lui était utile en combat.
-Malgré tout, était-elle jolie ?
-Jolie n’est pas le mot. Elle avait du charme, oui.
-Peux-tu me la décrire ?
-Si cela te fait plaisir. Ses poils étaient constamment emmêlés et sales, leur longueur n’arrangeant rien,  elle ne faisait que bouger, par ci et par là. Elle faisait partie des personnes qui ne tenaient jamais en place. Donc, sans une bonne toilette, elle ressemblait à une touffe de poils brune. Et, lorsqu’elle se mettait à se nettoyer, et cela prenait beaucoup de temps, elle devenait d’une couleur châtaigne assez claire, et l’on pouvait apercevoir ici et là, des zébrures plus foncées. Son pelage devenait alors lisse et particulièrement soyeux. Mais surtout, particulièrement doux et agréable au toucher, ce qui avait fait de sa fourrure un objet de convoitise.
-Alors, elle n’avait pas de visage ? Seulement des poils ?
-Elle avait une tête, une jolie truffe bien rose, deux oreilles fidèlement perchées sur son crâne, et des moustaches qui semblaient être interminables. Ses traits n’étaient pas si fins, mais elle avait de beaux yeux d’émeraude.
-Elle a l’air de ressembler à tout le monde, n’a-t-elle rien d’incroyable ?
-Tu as raison, elle était comme tous les chats. Mais c’était ses expressions et mimiques qui la rendaient si particulière. Dès qu’elle était joyeuse, tout son corps faisait passer le message. Sa queue rayée frétillait en tous sens, ses prunelles pétillaient et chacun de ses gestes étaient légers. C’est d’ailleurs l’attitude qu’elle avait le plus souvent.
-N’avait-elle donc aucune marque ?
-Ah, tu as bien fait de me demander ça. En effet, elle possédait une cicatrice sur sa nuque.
-Comment était cette cicatrice ?
- Que peu de personnes ont réussi à la voir, et ce, pas seulement à cause de sa longue fourrure. Heureusement pour toi, j’en fais partie. C’est une forme qu’il est assez difficile de décrire, mais qui avait la particularité de ressembler à… une aile. C’est étrange, mais c’est de quoi se rapprochait le plus la blessure.
-Mais… Tu ne pas dis son nom, je me trompe ?
-Tu as raison. Son nom était Aile de Velours. »
 
Moral. ♪
« Aile de Velours. Vous la décrire moi-même serait mieux. Car, qui d’autres que mon Moi, saurait décrire exactement cette minette ? Il ne faut point mentir. Avec vous ou d’autres camarades, c’est une personne ouverte. Elle parle, parle et parle, bien souvent pour rien dire, mais nous n’y pouvons rien. Vely se montre bien souvent tête en l’air, mais prête à aider les autres, bien qu’elle ne sache comment s’y prendre. Un brin excentrique, néanmoins, elle peut faire preuve d’altruisme envers autrui. C’est quelqu’un qui n’a pas l’habitude de se montrer discrète, ou même effacée, et qui, au contraire, apprécie que les autres l’entourent. La chatte n’a pas l’habitude de mentir ou de tromper, seulement si c’est important, c’est quelqu’un de vrai et de dévoué, surtout aux personnes lui étant chères. Bien, qu’elle eût souvent fait des faux pas, il y a toujours ce moment où elle essaye à tout prix de se rattraper. Aile de Velours a beau être spontanée, elle n’est pas du genre à façon dans le tas sans réfléchir, en temps de guerre, toujours à essayer de prévoir tel ou tel mouvement, ou stratégie. Néanmoins, ce n’est pas un cerveau, ni une personne très maligne. Vely est juste quelqu’un de naïf, qui croit en général ce que les personnes racontent. Et, lorsqu’elle se doute de quelque chose, elle va toujours essayer de démêler le vrai du faux, malgré la difficulté. La guerrière est têtue, vous l’aurez deviné. Voilà ce qu’elle laisse le plus souvent filtrer de sa personnalité. Mais, en réalité, c’est une personne plus complexe qui se présente à vous. Peut-être vous a-t-elle l’air d’un roc face aux critiques ? Pour dire vrai, elle est extrêmement sensible et le moindre pique a le don de fissurer un peu plus la carapace de celle que rien n’affecte qu’elle montre à tous. Cela fait, qu’elle est aussi, d’une certaine part, complexée. Oui. Il ne faut pas dire que sa taille l’aide. Durant son enfance, elle était souvent exposée aux critiques des autres matous. Car, selon eux, plus tard, elle serait un boulet qu’ils devraient traîner, un poids mort, autant qu’elle devienne guérisseuse. Vely a toujours tout fait pour devenir plus forte, et se faire respecter. Cela a finalement porté ses fruits, mais les critiques sont restées gravées dans un coin de sa mémoire, et elle essaye toujours de se surpasser. La guerrière cache, hélas, cette partie plus dure d’elle, par amour propre. Elle aussi, en a, et le sien est particulièrement développé, de manière qu’elle tente de dissimuler ses moindres faiblesses, dont un passé assez dur. Aile de Velours est sociable, mais parfois, une envie de tranquillité lui vient, et toute personne la gênant lors de ce moment est bien souvent victime d’une mauvaise humeur passagère, voire totalement ignorée. En effet, la minette est bien plus souvent dans une étape de joie, qu’autre chose de négatif, et essaye de placer bien au fond de son esprit les pensées noires qui peuvent avoir le malheur de lui venir. Je pense avoir fait le tour, du moins en partie, ceci étant un court résumé, bien peu approfondi, de la personne d’Aile de Velours. Peut-être que, si vous la rencontreriez un jour, pourriez-vous apprendre à connaître la sympathique minette qu’elle est.
 
Histoire. ♪
Le ciel étincelait. Les étoiles dansaient, la lune virevoltait et les nuages s'étaient évaporés, laissant à la vue à tous une voûte éclatante. Toutes les mères semblaient voir les jours de naissance comme des événements heureux, où tout était plus beau, plus lumineux. Les gens souriaient. Les paroles fusaient dans l'air avec un accent chaleureux. Les odeurs ne dévoilaient aucune peur, seulement un fumet chaud du lait, et apportait le frais parfum du bien-être du Clan. C'était un jour heureux, alors pourquoi personne ne dansait ? Pourquoi la routine semblait continuer, comme si rien ne s'était passé ? C'était si frustrant. Savoir que l'on a sa première progéniture, si chère à ses yeux, et que les autres avaient l'air de s'en ficher éperdument. Seulement une félicitation par-ci, par-là, et l'attention de quelques guerrières. Et, d'ailleurs, où était le père ? Tous venaient féliciter leur femelle, dès la naissance. Il était à la chasse, tous le lui avait déjà dit et répété. C'était si long d'attendre ! Le temps semblait se dérouler à l'infini. Le frémissement de sa queue indiquait combien elle était agacée, la mère. Pourtant, l'inquiétude restait sa première occupation. Et si elle n'avait plus assez de lait pour eux ? S'ils sortaient dehors et mourraient de froid, avec la mauvaise saison ? Ils pourraient tomber malade, et que leur mal empirait ? Toutes ces pensées lui donnaient le vertige. D'un mouvement ample, presque brusque, elle serra ses petits contre elle. Les siens. Personne d'autres ne pourraient les déclarer à eux. Même si la femelle mourrait ou qu'ils étaient kidnappés, elle serait toujours la mère officielle de ces petites boules de poils. Fermement accrochés à son ventre, les petits étaient goulus, et se refusaient de lâcher leur source de nourriture. Surtout celle-là. Petite chatonne tigrée. Elle semblait minuscule, comparé aux autres, si petite qu'un guerrier pourrait l'écraser sans s'ne rendre compte. La reine appréciait néanmoins l'étrange douceur de son duvet, plus doux encore que celui de ses frères et sœurs. La petite prenait, malgré sa taille, toute la place. Les autres gémissaient à qui mieux mieux. D'un mouvement volontairement doux, elle écarta la gourmande, qui poussa un cri quasiment inaudible. La portée affamée se porta jusqu'à son flanc d'une démarche maladroite, les chatons s'écrasant les uns et les autres. Ils n'avaient pas encore ouverts leurs paupières, et étaient aveugles. La chatte espérait qu'ils acquièrent bientôt de la vue et puissent la voir pour la première fois. Un toussotement attira son attention sur le seuil de la pouponnière, où un mâle large d'épaules se tenait. De sa gueule pendait une boule de mousse, et à côté de sa patte reposait une proie, sûrement un écureuil. Les yeux du guerrier pétillaient de tendresse, étonnante image de douceur chez une personne de sa stature. D'un mouvement tout aussi gauche que celui de ses rejetons, il rejoignit sa compagne, poussant vers elle son fardeau. 
« Merci. »
Aucune réponse. Le matou fixait sa progéniture avec curiosité. 
« Je me sens bien seule ici. »
De même. La fatigue poussait sur les nerfs de la femelle, dont le pelage de se hérissa. Un feulement suffit à attirer l'attention du géniteur.
« Oui, excuse-moi. Ils sont si... beaux. C'est incroyable. Je n'avais jamais vu d'aussi magnifiques chatons, ils tiennent bien de toi. »
Une pichenette sur l'oreille de la femelle suffit à calmer sa colère, et d'un mouvement presque réservé, elle se rapprocha une nouvelle fois de sa portée. 
« Mange, ne t'en fais pas, reprit le guerrier, tu dois être épuisée. »
Il n'avait pas tort. La chatte était à bout de souffle. Elle avait donné naissance à ses petits dans la matinée, et n'avait pas osé dormir. La faim fit gargouiller son estomac, provoquant le sursaut des chatons, et elle attaqua son repas sans attendre. Son compagnon s'assit à ses côtés, toujours émerveillé.
« Tu sais quoi, on devrait leur donner leur nom tout de suite. »
D'un mouvement de la queue ils désigna les silhouettes recroquevillées contre leur mère, tour à tour, les appelant, sous l'approbation de la reine.
« Et, enfin, Patte Tigrée.
-Non, non, non. Patte de Velours. Voit comment son pelage est doux. »
La génitrice sourit, fière de sa trouvaille. Le père caressa la fourrure de la petite, avec tant de délicatesse, qu'il était difficile de croire que ce mâle se salissait les pattes au combat.
« Va pour Patte de Velours. 
-Elle aura un bel avenir, elle aussi. Comme tous les autres.
-Ça, tu peux en être certaine. »
La créature frileuse se tassa encore plus contre l'estomac de sa protectrice, et poussa un son, semblable à un doux ronronnement.


La petite grandit sous la protection constante de ses parents, surtout de sa mère. Pourtant, cela n'épargnait pas les piques de ses camardes, au sujet de sa taille, ce qu'elle gardait bien de rapporter. Selon le guérisseur, sa taille était sujette à un retard de croissance des os, qui pourrait lui causer un handicap important, lorsqu'elle grandirait. Ne sachant marcher, comparé à ses frères et sœurs, Patte de Velours se retrouva exclue de leur jeu, et de leur activés. Ses compagnons de tanières devinrent apprentis avant elle, tandis que la chatonne ne savait pas coordonner correctement ses mouvements. Sa mère, ne pouvant s'attarder encore longtemps dans la pouponnière, laissa la petite dans la pouponnière. Des guerrières se relayant tour à tour pour lui apprendre à se mouver, sans vrai résultat. Vint ensuite le tour de Murmures des Arbres. Un guerrier qui s'était "dévoué" à aider la petite. Double face, il semblait au yeux de tous un être sympathique. Patte de Velours découvrit au fil du temps un mâle dur, haineux, qui demandait toujours plus d'elle. Evidemment, qui la croirait ? Le chaton, contre la parole d'un guerrier loyal et dévoué. La chatonne s'était longtemps convaincue que cela partait d'une bonne intention, celle de l'aider. Pourtant la dureté de ses propos, ses insultes, et des coups lorsque la colère embrumait son esprit, n'avait rien d'amical. Au fil du temps, Patte de Velours apprit seule à bouger sans tomber, malgré le fait que Murmures des Arbres restait à ses côtés. Le matou restait agressif envers elle, toujours à essayer de l'enfoncer auprès des autres. Suite à cela, un profond traumatisme envers le chat se creusa en elle. Cela lui valu le fait qu'elle ne montre que rarement ses sentiments négatifs, et qu'elle est complexée, parfois craintive.


Patte de Velours finit par devenir apprentie, sous le nom de Nuage de Velours. Décidée à laisser son passé et les mauvais traitements de Murmures des Arbres derrière elle, elle s'entraîne d'arrache-pied pour rattraper le retard qu'elle entretient avec ses frères et sœurs. Pourtant, l'ombre le guerrier semble décidé à ne pas la lâcher, la suivant de son ombre et son regard mauvais. Selon lui, la petite minette lui était redevable de tout ce qu'il avait fait pour elle. Nuage de Velours se contentait de l'ignorer, restant toujours groupée avec les autres, de manière à ce que le mâle ne puisse l'intercepter. Son apprentissage dura également longtemps, ce qui semblait retarder encore plus son arrivée au stade de guerrière. La crainte qu'elle avait au sujet de Murmure des Arbres se dissipa peu à peu, lorsqu'elle se trouva sous l'aile de son mentor. Une femelle honnête, et douce. Néanmoins, elle restait sur ses gardes. Finalement, elle s'habitua à ses membres courts, et adapta à sa silhouette frêle chaque mouvement, devenant ainsi une coureuse d'exception. 


Passant son examen avec facilité, elle devint guerrière. Aile de Velours. Tout lui semblait alors plus rose, le plus horrible semblait passé. Mais elle se trompait. Apprenant qu'elle était stérile, ne pouvant avoir d'enfants. Cette étape fut dure pour elle, plus encore lorsqu'elle vit ses amies avoir des chatons. Elle se concentra alors sur sa tâche de guerrière, essayant de ne pas penser au reste. Ce n'était pas là son seul malheur, Murmure des Arbres continuait de vouloir sa redevance, et le fait qu'il soit toujours guerrier compliquait les choses. Le mâle finit par mourir en bataille, et Aile de Velours put enfin goûter à une vie pour le moins paisible, enfin rassurée que le matou ne soit plus là à la menacer et à vouloir sa dette. La vérité sur son compte n'éclata jamais, et la chatte s'assura qu'elle ne soit jamais révélée, ce qui, selon elle, représentait ce qu'elle lui devait. Après un long service, et une vie assez heureuse, Etoile de l'Aube la désigna lieutenante. Une surprise, mêlée d'excitation et de crainte. La guerrière endossa néanmoins le rôle, prête à aider une nouvelle fois son Clan, bien que ce soit, cette fois, d'une manière différente. 


Autre. ♪
Ah, ah ! J'ai enfin fini ma prez'. 8D
____________________
Présentation. ♪


Je t'aime ma grosse larve *Q*.


Merci, Ecu ! :3


Dernière édition par Aile de Velours le Lun 17 Mar - 07:04 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Etoile d'Oiseau
Clan du Vent

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 242
Féminin
Rang: Chef *.*
Amoureux: Nothing
Famille: ...
Âge (dans le rpg): 10moon
Site web: URL

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 17:35 (2014)    Sujet du message: Aile de Velours. ~ Life's too short to wait. Répondre en citant

Rebienvenue ma petite vely d'amour <3
____________________
<3 Etoile d'Oiseau <3
Alias Birdy

<center>




Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.







Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aile de Velours
Clan du Tonnerre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 139
Féminin
Rang: Lieutenante.
Âge (dans le rpg): 53 lunes.
Autres chats: Nuage Enchanteur. ♥

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 11:20 (2014)    Sujet du message: Aile de Velours. ~ Life's too short to wait. Répondre en citant

Merci Birdy ! 8D
____________________
Présentation. ♪


Je t'aime ma grosse larve *Q*.


Merci, Ecu ! :3
Revenir en haut
Etoile du Coeur
Clan des Etoiles

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 14
Féminin
Rang: /ex/ Chef
Famille: Sa daaate de ouf
Âge (dans le rpg): + 10 ans

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 21:14 (2014)    Sujet du message: Aile de Velours. ~ Life's too short to wait. Répondre en citant

Ouah c'est bien écrit et j'adore le petit texte du début : Physique. ♪
Lancée. Elle était partie. Loin de tous, près d’Eux.
C'est génial comme prez' !
____________________
Bon bah, j'espere que ce fow' marchera

Meme si je ne vous reverrais jamais, je tiens a vous remerciez pour tous ces bons moments passer ensemble vous etes les meilleurs du monde Aurore, Moon, Evil, Snow, Aube, Cherry, Mawin, Noisette, Céleste, Flamette, Flèche d'Eclair, Ambre, Squisqui, Plume de la Nuit, Lumi, Malounette, Espoir, Sang, Sably, Soir, Canelle, Pelage d'Orage, Eclair Rouge, Ame, Ondée, Pelage de Feu... JE VOUS AIMES TOUSSSS ET JE NE VOUS OUBLIEREZ JAMAIS <3
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:55 (2017)    Sujet du message: Aile de Velours. ~ Life's too short to wait.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Clans. Index du Forum -> La Guerre des Clans -> Présentation -> Clan du Tonnerre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky